Appartement, Design D'Intérieur

Vous comptez vous lancer dans l’achat d’un bien immobilier que vous allez louer meublé ? Sachez en effet que les avantages sont meilleurs par rapport à la location nue, notamment en termes de rentabilité, qui est d’au moins 4%. Vous profitez aussi du statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) qui vous donne accès à une importante réduction d’impôt.

 

À quoi est dû ce rendement élevé ?

Tout d’abord, ce sont les logements loués meublés qui attirent le plus de locataires, notamment si ces derniers sont des étudiants ou des stagiaires, des seniors ou encore des touristes. La demande locative est constamment élevée en zone tendue et le taux d’occupation est également de près de 100%. Ainsi, vous ne risquez pas de carence locative en louant meublé – à condition de respecter certains autres critères toutefois, tels que le choix de l’emplacement, la taille du logement par rapport aux locataires cibles, ce que nous allons aborder plus bas.

Ce rendement élevé est également dû à la qualité des loyers comme évoqué plus haut, de même qu’à l’importante défiscalisation qui est issue du statut de LMNP.

 

Autre avantage : la liberté contractuelle

Vous êtes totalement libre de fixer les conditions relatives à l’exécution de votre bail. En effet, pas de contrainte sur la durée de la mise en location par exemple, ni sur le montant des loyers, sur l’emplacement, etc.

Il est toutefois important de s’aligner avec le cours des loyers actuels, voire de pratiquer une légère décote afin de rendre la mise en location plus attractive et dans le but de davantage fidéliser les locataires.

 

Les loyers sont des bénéfices industriels et commerciaux

À retenir : il s’agit d’une activité commerciale et les loyers sont des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Ainsi, l’intervention d’un expert-comptable spécialisé en LMNP est requise pour la tenue de la comptabilité qui est obligatoire.

La création de la microentreprise se fait par le biais de la déclaration de l’activité auprès du greffe du Tribunal de commerce et ce, en vue de l’obtention de l’immatriculation y afférente.

 

Comment réussir son activité de location meublée ?

Soulignons que le bien doit être loué à titre de résidence principale et qu’il doit être décent (respect de la surface minimale habitable, de l’aération, des évacuations d’eaux usées, des diverses installations, etc.).

Le choix de l’immobilier est primordial et plusieurs paramètres sont à prendre en compte. Tout d’abord, le type de locataire, comme énoncé plus haut, le choix d’un bon quartier, en rapport avec les besoins et attentes de ces derniers, le choix de la ville. La surface habitable est aussi un élément à prendre en compte, toujours en fonction des locataires ciblés. Quoi qu’il en soit, louer un appartement de petite surface est toujours plus aisé et intéresse principalement les étudiants et les seniors. De plus, il est plus liquide au moment de la revente, si vous souhaitez avoir recours à cette option le moment venu. En revanche, les appartements plus grands conviennent plutôt aux grandes familles et aussi aux étudiants en colocation. Attention, dans ce cas, au calcul des loyers à appliquer.

Pour rendre le logement attractif, songez à le meubler avec goût, en veillant à ce que les pièces à vivre demeurent chaleureuses et accueillantes. Avec des équipements écologiques et fonctionnant à l’énergie durable, votre logement sera plus attractif puisque la facture du locataire sera amoindrie. Si vous achetez un bien neuf, celui-ci est en principe labellisé BBC et est conforme à la règlementation RT 2012. Si vous êtes séduit par l’ancien, songez à rénover et à aligner les performances énergétiques avec celui du neuf dans la mesure du possible.