Épargner à moyen et à long terme fait partie des préoccupations majeures des Français : épargner à moyen terme afin de disposer d’un filet de sécurité dans les prochains mois à venir et ce, en raison de l’incertitude liée à la crise économique et financière actuelle. Ainsi, les Français sont à la recherche des meilleures solutions de placement à souscrire pour 2020.

Pourquoi investir son argent ?

Une trésorerie qui sommeille perd progressivement de sa valeur avec l’inflation et la hausse du coût de la vie. Il est donc judicieux de la faire fructifier afin d’en jouir dans les prochaines années, voire au moment du départ à la retraite, dans le but de compléter de faibles revenus.

Investir son argent, c’est aussi, dans la foulée, avoir la possibilité de réduire son impôt : pourquoi se priver de cet avantage qui permet entre autres d’augmenter son pouvoir d’achat ?

Ceux dont l’âge de départ à la retraite est encore éloigné peuvent s’offrir la liberté de diversifier leur portefeuille de placements, en y incluant par exemple :

  • des produits à faire fructifier sur le court terme, le moyen et le long terme
  • des produits sécurisés et ceux plus dynamiques, c’est-à-dire donnant lieu à des risques plus élevés mais générant un bon rendement
  • des produits de différentes typologies : bancaires, boursiers, immobiliers, financiers

L’argent fructifié génère alors un bel effet boule de neige dans la durée : il convient par conséquent de savoir choisir les bons produits à placer dans son portefeuille, toujours sur la base des recommandations de son conseiller en gestion de patrimoine.

Attention en revanche pour ceux qui sont proches du départ à la retraite : l’heure est de jouir des fruits de son placement. Toutefois, il existe encore de nombreuses possibilités qui permettent de générer les meilleurs revenus en vue de compléter ses ressources financières et ce, à tout moment. Toujours est-il que ce choix doit reposer sur des actifs sécurisés, le but étant de diminuer les risques.

Comment investir en 2020 ?

Tout d’abord, la première étape à programmer est l’analyse de son profil. Celle-ci tient compte de l’âge, la situation familiale et professionnelle, l’appétence aux risques, les objectifs et les attentes compte tenu de son horizon de placement.

La diversification de son portefeuille est incontournable en 2020, toujours en considérant ces différents paramètres par rapport à son profil d’investisseur. Il existe une multitude de produits de placement à souscrire, depuis les actifs tangibles et ceux à gestion déléguée ou encore les produits atypiques qui sont extrêmement risqués mais donnant lieu à un rendement exceptionnel. L’essentiel est de savoir répartir les risques afin de sauvegarder son portefeuille en cas de coups durs.

Investir hors des frontières est de plus en plus préconisé par les conseillers en gestion de patrimoine au vu des risques financiers et économiques liés à la crise Covid-19. L’ensemble des marchés est certes fragilisé, mais la crise ne touche pas tous les pays de la même manière, ce qui amortit les risques.

Notons par ailleurs qu’en faisant fructifier son argent, l’investisseur fait décoller l’économie. La meilleure manière de participer au fonctionnement du rouage serait alors d’investir auprès des entreprises tells que les PME dont certaines proposent d’ailleurs une réduction d’impôt. La durée de l’investissement est toutefois limitée à une certaine période ne dépassant généralement pas les 5 ans.

Enfin, ne jamais oublier de réaliser une simulation pour chacun des produits à loger dans son patrimoine. Le tout est de savoir bien équilibrer son portefeuille et à le gérer sereinement, sur la durée par rapport, sans perdre de vue ses objectifs, comme expliqué plus haut.