Alors que l’année 2021 touche à sa fin, il est nécessaire de réaliser une petite rétrospective des faits qui ont marqué le marché de l’immobilier. En effet, dans un contexte plutôt incertain pour le monde, toujours en proie à une crise sanitaire sans précédent, s’informer est primordial. Voici alors quelques données essentielles qui pourront aider les investisseurs à prendre les bonnes décisions. 

L'Architecture, Grattes Ciels, Immeubles

Un secteur toujours très dynamique 

Le coronavirus est à l’origine de plusieurs effondrements de marché avec un impact considérable sur l’économie mondiale. Cependant, certains secteurs ont quand même pu démontrer leur résilience, notamment celui de l’immobilier qui continue d’être une valeur sûre pour beaucoup d’épargnants. D’ailleurs, un record a été battu en 2021. Le nombre de transactions réalisé en une année a atteint les 1 155 000. Contrairement à certaines prévisions, aucune baisse n’a donc été observée malgré une situation sanitaire encore incertaine et la menace d’une 5ème vague. 

Des prix qui augmentent 

Chaque année, le prix d’un bien immobilier semble toujours partir à la hausse. 2021 ne fait pas exception à la règle. En effet, une augmentation globale de 4,4 % est observée, notamment au niveau des logements. En outre, les acheteurs peuvent quand même bénéficier d’une baisse après négociation. Néanmoins, la marge est assez petite. Elle est évaluée à une moyenne de -3,8 % du montant affiché si les propriétaires souhaitent bien accorder une réduction. Ce sont les biens situés en Province qui font surtout l’objet de cette tendance d’augmentation. Les cours sont stables en région Ile-de-France. Voici d’autres infos sur le prix de l'immobilier en France.

Taux d’intérêt très bas 

2021 fut plus que jamais l’année où il fallait investir à crédit. En effet, les banques ont proposé des taux d’intérêt extrêmement attractifs, peu importe la durée de remboursement choisie. De plus, le contrat peut courir sur environ 20 ans. Un projet d’achat pouvait donc se financer contre seulement 1,05 % en moyenne d’intérêts. 

En résumé, le secteur de l’immobilier a encore de beaux jours devant lui. Certains chiffres le démontrent d’ailleurs, le marché connaît une certaine croissance presque chaque année, même après des crises. Les investissements au niveau de ce secteur continuent de se multiplier.